BLUE HERPS + SADIK SANTOS

Vous pensiez être secoué, ce n’était qu’une pichenette dans l’oreille. Blue Herps + Sadik Santos vont nourrir vos pires cauchemars pour le prochain trimestre. Un grindcore sorti tout droit du gosier de Belzebuth, dans l’unique but de violer vos prudes conduits auditifs. Le blastbeat est de rigueur, les fondations du sous-voie vont peut-être lâcher, au même titre que votre déodorant. Une présentation non exhaustive des maladies vénériennes qui seront hurlées dans le micro pour une petite leçon d’éducation sexuelle.

Tout cela resterait tendre si ce n’était lié à la performance satanique de Sadik Santos. L’hémoglobine, fluide vital, est récupérée pour être convertie en représentation sensible qu’est la douleur de vivre. Mariage ténébreux. Il est évident que les âmes sensibles vont crier leur mère. Dans tous les cas, femmes ou hommes ont beaucoup de risque de perdre les eaux.

© by ARTUNG! | artung@artung.ch